Tak Cantine, la simplicité à la danoise

« Un petit Smørrebrød ce midi, ça vous dit ? » Avouez que déjà, on se sent un peu ailleurs. Alors objectif atteint pour le restaurant Tak Cantine Danoise, la nouvelle marque lancée par Eat Me à Amiens en juin dernier. Derrière ce concept de vente à emporter se cachent trois trentenaires, amis d’enfance et bourlingueurs chevronnés, qui réinventent la gastronomie danoise sur fond de produits du terroir. Une adresse originale, et ce à plus d’un titre.
Par Claire Devilliers
FormatFactoryA_DSCF7340

Un Smørrebrød d’accord, mais qu’est-ce que c’est ? Traduit mot à mot, il s’agit d’un pain beurré. A l’origine, c’est un déjeuner typiquement danois que les ouvriers emportaient avec eux pour leur journée de travail : une simple tranche de pain noir garnie de viande ou de poisson. Mais la nouvelle génération de chefs danois l’a remis au goût du jour et le Smørrebrød ressemble désormais beaucoup plus à une tartine dressée haute en couleurs et en saveurs. Ce jour-là, je déguste pour ma part un Smørrebrød garni de betterave rôtie, ricotta fumé et sarrasin, avec une sauce aïoli ponctuée de quelques feuilles d’oxalis. Tradition danoise, certes, mais produits du terroir. « Nous travaillons avec l’Ile aux fruits, une ferme maraîchère bio située en plein cœur d’Amiens, explique Vincent, l’un des trois associés de Eat Me, avec Neal et Robin. En fonction de leur production hebdomadaire, on élabore les recettes avec Neal, dans l’esprit de la gastronomie danoise. »  

Inspirations scandinaves 

Le choix de la cantine danoise ne s’est pas fait par hasard. D’abord, Neal est franco-danois. Mais le Danemark, c’est aussi le pays qui symbolise l’amitié des trois trentenaires, unis par le goût du voyage et de la découverte. « Pour créer le concept de Tak, nous sommes repartis à Copenhague avec l’envie de rencontrer des grands chefs, des boulangers, pour comprendre et ressentir l’état d’esprit de la cuisine danoise », raconte Robin. « Depuis quelques années, le podium des grands concours internationaux de gastronomie, comme le Bocuse d’Or, est occupé majoritairement par des chefs scandinaves », ajoute Vincent, séduit par la capacité des Danois à enrichir leur cuisine de techniques venues du monde entier, pour un équilibre de saveurs tout en subtilité et élégance.  

Saveurs et équilibre 

Mais si Neal et Vincent ont fait leurs classes dans les plus grands gastros d’ici et d’ailleurs, Tak, c’est une « cantine ». « C’était important pour nous de proposer une cuisine raffinée, mais à des prix abordables, souligne Robin, pour que nos clients puissent venir chez nous plusieurs fois dans la semaine manger une cuisine saine et variée. » L’équipe réfléchit d’ailleurs à un principe d’abonnement pour la rentrée. « Le pain de nos Smørrebrøds vient d’une boulangerie amiénoise, ajoute Vincent. C’est un pain au levain naturel réalisé avec des farines de seigle et de sarrasin, enrichi de graines de lin. » Un pain naturellement plus digeste et nutritif. Car le concept de vente à emporter ne fait ici pas l’impasse sur la qualité nutritionnelle des plats, majoritairement végétariens. « Nous avons travaillé avec un professionnel pour équilibrer nos plats et intégrer des ingrédients sains comme la levure de bière ou les algues », complète Neal.  

Cuisine voyageuse  

Si les trois amis ont posé leurs valises dans la capitale amiénoise, ils gardent malgré tout le besoin de partage et de nouveauté. « Nous avons proposé un premier atelier de cuisine autour de la réalisation du Smørrebrød, raconte Vincent. L’idée d’Eat Me, c’est aussi de faire voyager la cuisine lors d’événements, avec un foodtruck ou des dîners à quatre mains. » Dans l’esprit du célèbre Noma, établissement danois du chef René Redzepi, qui a sillonné le monde durant plusieurs mois pour y ouvrir des restaurants éphémères. Une idée inspirante pour l’avenir de Eat Me ? Ce qui est sûr, c’est que les trois amis lanceront à la rentrée une nouvelle marque culinaire… Après Gwailo, le rôtisseur de Hong Kong, et Tak Cantine Danoise, quel drapeau sera à l’honneur ? Les paris sont ouverts.  

Tak, une marque qui s’inspire du bonheur danois pour mettre en valeur le terroir picard 

INFOS PRATIQUES

Tak Cantine Danoise -10 rue Robert Pierre à Amiens
Tél. 09 74 97 29 06
www.tak-cantine.fr/ 

Texte : Claire Devilliers
Photos : Franck Bürjes
20 septembre 2022
Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Maison Schramm à Arras : Jordan Bernard, bonne pâte
Goûter le territoire
Ballotine de volaille aux écrevisses
Au Moulin des écrevisses coule une rivière de saveurs
Maxime Leplat : aller plus haut

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation