Les barques des Hortillonnages d’Amiens, canoter et contempler

« C'est beau Amiens tout de même », murmurait paisiblement l’une des membres de l'équipage parti ce matin-là en flottille de deux jolies barques électriques en plein cœur des hortillonnages d'Amiens. Paco, le fondateur du jardin des Vertueux, a réussi avec ‘Les Barques des Hortillonnages’ à proposer une véritable escapade hors des sentiers battus de ce site remarquable, devenu au fil du temps une destination touristique incontournable.
Par Kaltoume Dourouri
Hortillonnage Amiens-Barque-Paco_1

On ne peut parler des hortillonnages sans rendre hommage tout d’abord à cet acteur déterminant dans la protection et la sauvegarde de ce site qu’était Nisso Pelossof. Sans lui, il ne resterait sûrement pas grand-chose des 300 hectares sur les 10.000 hectares d’origine. Un millier de personnes vivaient de la culture maraîchère des hortillonnages au XIXe siècle, une quinzaine perdure aujourd’hui. La majeure partie des hortillonnages a été transformée en jardins d’agrément par des particuliers, voire en résidences secondaires. Depuis quelques années, la culture bio relance le maraîchage avec notamment le Jardin des Vertueux, un jardin paysager, écologique et pédagogique. 

Jardin aux mille vertus

Le Jardin des Vertueux d’Amiens est devenu au fil du temps l’un des endroits phares pour se détendre en pleine nature. A seulement quelques centaines de mètres de la Tour Perret, ce lieu inattendu est idéal pour se promener. Pascal Goujo est ce jardinier-paysagiste surnommé Paco qui a réussi à créer un potager bio et un jardin pédagogique sur onze îlots d’hortillonnage de plus de 27.000 m2.

Au travers d’ateliers et d’un circuit paysager, on s’y balade tout en apprenant le cycle de la vie végétale et la fragilité des milieux naturels. Parmi les nombreuses vertus développées par Paco et ses vertueux, on admirera la patience, le courage et l’humilité. Une autre se renforce encore plus depuis un an : l’envie de partager, de diffuser le beau et le bon. Paco propose en effet un tout nouveau circuit en barque à moteur électrique. Départ depuis un joli jardin avec boissons chaudes offertes avant d’embarquer pour une visite sur mesure (uniquement sur réservation).

Découverte de rieux inconnus des hortillonnages

Les barques de six passagers sont prêtes au départ pour un tour d’une quarantaine de minutes. Il peut être plus long avec pause et pique-nique tiré du sac. Le top ! Pour votre confort, coussins et panier dégustation café-thé-biscuits ont pris place dans l’embarcation. Pour votre sécurité, gilets de sauvetage et batterie de secours pour le moteur électrique sobre et silencieux. Paco est notre guide dans ces paisibles contrées qu’il veille à toujours préserver.

Donc pas plus de trois ou quatre tours par jour pour ne pas saturer le secteur et ne pas gêner les propriétaires locaux. Le respect de la nature et de l’homme. Une autre belle vertu, non ? « Lorsque ne nous ne sommes pas sur les barques avec les visiteurs, nous nous occupons de nos ‘chantiers coups de main’. Il faut constamment entretenir ce site magique », explique-t-il. « Il y a toujours des algues à évacuer pour faciliter la navigation, des arbres tombés dans l’eau à récupérer, des berges à entretenir. C’est notre contrepartie à l’utilisation des hortillonnages. » Et c’est parti, le petit groupe s’en va serpenter les rieux inconnus des hortillonnages. 

Cure de béatitude 

Au fil de notre douce circulation, il est aisé de faire le plein de calme et de douceur de vivre au milieu des érables, tilleuls, chênes et entre deux passages de hérons dans le ciel et de familles de cygnes sur l’eau apaisée. Un tel îlot de nature en plein cœur de ville, c’est fou tout de même. « Nous avons adoré ce moment en totale déconnexion. La pause sur l’une des îles au milieu d’œuvres contemporaines de paysagistes est des plus originales. Quel bel endroit vous avez à Amiens ! On s’aperçoit aussi du courage des personnes qui travaillent à tout l’entretien », s’émerveillent Gilles et Hélène, venus de Bergues et invités par Françoise, habitante de Rivery et fière ambassadrice d’Amiens. « C’est un magnifique endroit qui respire la paix », conclut-elle.

En effet, Paco a compris que pour être heureux, il fallait cultiver son jardin. « J’ai réussi à créer un petit endroit où rayonner modestement avec un petit impact sur les gens via ce tourisme écologique. On peut rester ici après la balade en barque pour pique-niquer, lire, faire la sieste… En tous les cas, on ne repart pas d’ici indemne. » Et au fait, en arrivant, parlez-lui de la libellule rouge, il comprendra et vous aussi… 







Infos pratiques : 
Jardin des Vertueux
472 chaussée Jules Ferry à Amiens
Réservation au 06 30 89 43 21
http://www.lejardindesvertueux.fr





Texte : Kaltoume Dourouri
Photos : Franck Bürjes – Photochrome
02 juillet 2020
Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Se balader de haut en large des terrils
Lens-Liévin, retrouvez l’essentiel !
Pairi Daiza, zoo paradisiaque
Balade mystérieuse autour des Sept Bonnettes
Grand bol d’air au pays des Henson

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation