Le Pilates, remède universel pour le dos ?

Il s’était déjà largement hissé au rang de mal du siècle et les derniers mois ont confirmé sa place sur le podium : le mal de dos concernerait, de près ou de loin, 90% des Français. Face à ces douleurs chroniques, les médicaments ont leur limite. Comme souvent, c’est au quotidien que cela se joue. Et pour se prémunir de lombaires bloquées, d’une nuque douloureuse ou de trapèzes tendus, la méthode Pilates offre une solution douce, mais efficace.
Par Claire Devilliers
Pilate-pour-le-dos_Mauld-Peltier

Le confinement n’a fait qu’accentuer des problématiques déjà couramment rencontrées par la majorité des français. Des postures inadéquates ou des mouvements répétés, qui à la longue, déséquilibrent notre colonne vertébrale. Déplacements en voiture, tête baissée vers les smartphones, bras levé pour travailler à l’écran, ces gestes pratiqués trop longuement sont responsables de douleurs chroniques, voire de blocages aigus.

Prendre conscience de son corps

« Parfois, je commence par faire pratiquer la mauvaise posture pour que la personne prenne conscience du déséquilibre responsable des douleurs », explique Loredana Podda, coach sportif spécialisée en Pilates et installée en métropole lilloise. « Le Pilates apporte une meilleure conscience corporelle et travaille sur l’alignement de la colonne vertébrale avec le bassin et la ceinture scapulaire, au niveau des épaules. »

Mobiliser les articulations, renforcer les muscles profonds tels que le plancher pelvien ou les transverses, engager une respiration profonde et précise, c’est ce travail conjoint qui va tonifier toute la sangle abdominale, gage d’un dos en bonne santé. « L’assouplissement et l’étirement des muscles clés responsables des douleurs de dos, comme le psoas, la zone lombaire ou les ischios-jambiers, sont des exercices que je propose systématiquement pendant la séance », ajoute Loredana, qui souligne également la détente apportée par le Pilates. « On est loin de la recherche de performance, de vitesse et des résultats superficiels du fitness traditionnel », précise la jeune femme. « Chaque mouvement est lent et réalisé en conscience, ce qui favorise un état de relaxation. » 

Presque une philosophie de vie

Cette méthode douce et sans impacts ne présente donc aucune contre-indication et est même vivement conseillée par les professionnels de santé, médecins, kinés ou ostéopathes. Adaptée à chacun, elle peut donc être pratiquée sans risque par des personnes souffrant d’obésité, de hernies discales, de tassements de vertèbres ou encore de douleurs au genou. Sans parler de remède miracle, le Pilates offre sans conteste une réponse pour soulager bon nombre de douleurs et surtout, éviter qu’elles ne reviennent.

Il est bon de rappeler que le fondateur de la méthode, l’allemand Joseph Pilates – dont la mère était naturopathe –, soulignait déjà il y a un siècle l’importance d’une approche globale de la santé : « corps et esprit doivent être coordonnés, dans le but non seulement d’obtenir le maximum de résultat avec le minimum d’effort mental et physique, mais aussi de vivre le plus longtemps possible en bonne santé, menant une vie comblée et heureuse. » Une vision holistique… d’une étonnante modernité. 

Loredana Podda, coach sportif spécialisée en Pilates, vous propose 5 exercices simples à réaliser pour soulager le mal de dos.

Texte : Claire Devilliers
Maud Peltier, illustratrice
18 juin 2020
Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Moins de déchets… dans votre cuisine
Un été de bien-être à Amiens
Le pain : au placard ou sur la table ?
EauBouLeau, pompe à essence
Cacao, la fève aux mille vertus

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation