La savonnerie des Hauts-de-France : le cul propre pour des mains douces

La savonnerie des Hauts-de-France à Salouël est une création de Jean-Marc Vasseur, co-fondateur de cette jolie entreprise avec Muriel Héliès, sa compagne. La gamme originale de savons Le Cul Propre fait beaucoup parler en effet. Mais il n'y a pas qu'un effet marketing derrière tout cela. La recherche de qualité de ces produits artisanaux anime ce duo d'entrepreneurs passionnés.
Par Kaltoume Dourouri
1_savonnerie-des-hauts-de-France_sachet-marque_cirque-Jules-Verne

Originaire d’Aix-en-Provence et amatrice des emblématiques savons de Marseille, Muriel Héliès a fait les Beaux-Arts, il était donc évident que c’est elle qui créerait les packaging et le design des savons sortis de l’usine de fabrication installée à Salouël depuis octobre 2018, avec les beaux dessins atempotels dont elle a le talent. Elle a d’ailleurs mis sa patte personnelle sur la marque devenue célèbre aujourd’hui : le Cul Propre. Nous n’en dirons pas plus, soyez curieux, demandez à l’intéressée elle-même, elle vous répondra sûrement. Nous pouvons déjà vous dire que ce sont des savons sans colorant, sans parfum et sans huile de palme, aux huiles 100% végétales. Il y a celui à l’huile de germe de blé, ainsi que l’huile d’avocat et d’olive. Le Manège à Savons est une deuxième gamme composée de 18 savons parfumés et colorés dont la délicieuse odeur de la betterave à sucre.

« Nous sommes dans une tellement belle région que nous souhaitons la mettre en valeur.  »

La gamme Vive la Picardie remporte elle aussi un beau succès avec ses hommages aux différents sites que sont les hortillonnages, la cathédrale ou encore le cirque Jules Verne pour ne citer que ces quelques exemples. La savon Baie de Somme arrive bientôt quant à lui. Mais la grande nouveauté à l’approche des fêtes de fin d’année, c’est le shampoing solide, sans parfum ni colorant. Il a été validé par plus de deux cents bêta-testeurs. Il sortira pour novembre. »

En boutique oui et sur les marchés du terroir aussi

Toutes ces créations originales trouvent également place chez quelques revendeurs et sur quelques marchés du terroir bien choisis, comme dernièrement lors de la Foire Exposition de Picardie à Mégacité Amiens. Les clients étaient heureux d’y trouver des savons naturels pour laver et hydrater leurs mains abîmées par le gel hydroalcoolique. « Nous avons par exemple un savon à l’huile d’avocat parfait pour cette situation. Il contient de la glycérine très bon pour ses vertus hydratantes. De quoi laisser des mains très douces. D’ailleurs, il y avait une telle demande de savons pendant le confinement, que nous avions très vite organisé un drive, »raconte Jean-Marc Vasseur, dont le passé d’électronicien l’amène à se servir de la technique pour améliorer sans cesse les procédés de fabrication de leurs savons. « Allier cela à un fort esprit artisanal et éthique de nos produits me conduit à penser que les clients, de plus en plus nombreux et fidèles, sont eux aussi en demande de ce retour à plus de simplicité et de bon sens. J’aime l’idée de se servir du passé pour améliorer le futur, » affirme-t-il avec passion.

En quête de perfection

C’est impressionnant d’observer à quel point le duo de créateurs cherche continuellement à peaufiner ses savons au sein du site de production qui se trouve juste à côté de la boutique. Cela s’opère dans le choix des colorants, des parfums, des matières premières, des techniques. Compter plus de quatre mois pour élaborer un savon digne de la savonnerie. « C’est un travail d’équipe avant tout, un travail qui nous passionne et qui nous prend 7 jours sur 7. Nous sommes dans une tellement belle région que nous souhaitons la mettre en valeur, …tout en réfléchissant à notre impact sur la planète, » ne peut s’empêcher d’ajouter Jean-Marc Vasseur, originaire de la Somme.

Il fit une grande partie de sa carrière dans le secteur des fêtes foraines à fabriquer les cabochons. Ce sont ces diodes électroluminescentes ou lumières d’attraction pour les manèges et carrousels. Au bout de vingt ans de carrière dans cet univers magique, le Samarien a décidé de changer de voie pour se lancer un nouveau challenge. Mais avant tout il voulait rester artisan. Pari gagné avec la Savonnerie des Hauts-de-France.

Ça sent bon la Picardie

La Savonnerie des Hauts-de-France, dans sa gamme Vive la Picardie ! propose le savon de toilette Betterave à sucre enrichi à l’huile de germe de blé et au beurre de karaté bio. « Moi qui ne suis pas d’ici, sur le bord des routes de la Picardie, je me demandais ce qu’était ce légume. Nous avions au préalable sorti le savon salade fraîche, alors nous avons demandé à nos parfumeurs de développer ce produit avec nous, » raconte Muriel Héliès. Betterave à sucre est depuis une des meilleures ventes de la savonnerie. Un savon qui reflète bien notre région et qui parle à beaucoup de Picards. Idéal à offrir comme une réminiscence de notre précieux terroir.

Texte : Kaltoume Dourouri
Photos : Laurent Desbois – Lwood
02 novembre 2020
Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

La Maison du Billard n’a pas cassé le jeu
Parc d’Olhain : le jardin côté cour
Café Pierrette, grains de folie
Avec Wintersberg, reprenez votre carrière en main
Haut les masques en Hauts-de-France

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation