Bistrot de Pays, ce petit parfum d’antan

Depuis presque 30 ans, le label Bistrot de Pays insuffle un vent de résistance dans les campagnes françaises. Gagnant du terrain sur tout le territoire français, il défend des valeurs plus que jamais essentielles en ces temps agités : la convivialité, l’authenticité, le sens du partage. Dans la Somme, ce sont déjà 8 Bistrots de Pays qui incarnent une ruralité joyeuse et dynamique.
A_DSCF8504-Largeur-max.-1024-Hauteur-max.-768

Franchir le seuil d’un Bistrot de Pays, c’est vivre au rythme des campagnes d’autrefois. Ce temps où l’on s’arrêtait boire un petit noir bien serré avant d’entamer sa journée de travail. Ce temps où l’on se retrouvait autour d’un verre pour parler de tout et de rien avec un ami avant de regagner ses pénates. Ce temps où il faisait bon vivre dans nos communes rurales… n’est plus à conjuguer au passé. Grâce à une charte exigeante et qualitative, le label Bistrot de Pays, soutenu par le Département de la Somme, redynamise les petites communes de moins de 2000 habitants, soutient le tissu économique local et développe l’attractivité touristique des régions. Pour Franck Galand, chef des « Chés Troés Piots Coéchons » à Woignarue, « l’idée est de recréer du lien et pouvoir rendre service, dans la joie et la bonne humeur. »  

Boire un café… mais pas que ! 

Souvent dernier commerce du village, le Bistrot de Pays offre souvent toute l’année de multiples services – restauration, dépôt de pain ou de gaz, débit de tabac, cantine scolaire, vente de produits du terroir… qui se retrouvent également dans les assiettes ! Ici, la cuisine est maison et porte haut les couleurs de la tradition régionale. Ficelle picarde, gâteau battu au maroilles ou rabotte picarde régalent chaque jour petits et grands, habitués ou curieux de passage. Car si le Bistrot de Pays est le lieu de rendez-vous incontournable des habitants, il attire aussi les touristes français ou étrangers. Avec un peu de chance, ils tomberont ce jour-là sur un concert, une soirée à thème ou une animation culturelle. Pour les amateurs de vélo, ce sera une pause appréciée sur l’un des nombreux parcours cyclistes de la Somme. Le Bistrot a certes dû se dessiner un visage nouveau pour s’adapter aux besoins des communes, mais il a gardé sa fonction originelle : faire battre le cœur du village au rythme de moments partagés en toute simplicité. Toujours « à la bonne franquette », pour reprendre une expression typiquement picarde ! 

BISTROTS DE PAYS DE LA SOMME

Le Bistrot, à Agenvillers : 03 22 23 32 79 
Le Vert Bocage, à Bouillancourt-en-Sery : 06 87 18 61 21 
Le Cheval Blanc, à Naours : 03 22 45 10 17 
Le Ch’ti Quin Quend, à Quend : 03 22 23 69 26 
Ché Troés Piots Coéchons, à Woignarue : 03 22 60 54 84 
Le Graal de Cappy, à Cappy : 03 22 74 06 20 / 03 22 75 86 99 
L’Auberge du Village, à Conty : 03 22 41 30 23 / 06 30 54 00 27 
Au Coin de la Baie, à Grand-Laviers : 03 22 29 48 15 / 06 13 82 68 86 

Infos pratiques

Conseil départemental de la Somme – 03 22 71 83 59 

somme.fr/bistrotsdepays  

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Somme Battlefields for Peace  : Front de solidarité
Ma Maison en Somme : les clés de votre projet de vie
Un week-end tout feu tout flamme à Lens
Aux Reines des Prés, le bien-être, c’est sacré
L’automne en Val de Somme, ça détonne

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation