Baptiste Beaugrand : une vie à toute allure

Baptiste Beaugrand est depuis toujours passionné de voitures anciennes. Il en a fait l'une de ses activités phare en sa qualité de consultant et organisateur de nombreux événements automobiles dans toute la région. Car Entr'Aid, la Traversée d'Amiens ou encore les ventes aux enchères de véhicules de collection et de prestige rythment sa vie qui va à deux cents à l'heure.
Par Kaltoume Dourouri
A_6F9A7486-min

Même si les voitures que Baptiste Beaugrand affectionne le plus sont de belles anciennes au tempérament affirmé et au rythme lent, tout en détente, sa vie est celle d’un fou furieux, avide de sensations inoubliables à bord de ces beaux bijoux d’antan. Le trentenaire avoue une préférence pour les voitures populaires françaises et allemandes. « Cela vient de mon intérêt pour l’histoire industrielle de la France et pour les automobiles de qualité et d’exception allemandes il est vrai. J’aurais adoré vivre à l’époque de ces voitures anciennes, dans les années 70. J’ai d’ailleurs débuté une collection pour me plonger dans cette époque. Ce sont uniquement des cabriolets coup de cœur avec lesquels je ressens un profond sentiment de liberté, notamment lorsque je sillonne la Baie de Somme, » confie l’Amiénois qui entre la mécanique, l’entretien, la conduite et l’Histoire apprécie vraiment tout dans une voiture. Sans parler du partage avec d’autres amateurs et professionnels. « De grandes amitiés fortes se tissent facilement dans cet univers avec d’autres passionnés et ce, peu importe le milieu social, » poursuit ce grand amateur de golf, de nautisme et de moto.

Vibrer aux sons des moteurs 

Baptiste Beaugrand a toujours un regard avisé sur chaque véhicule qu’il croise. Une passion née chez lui à Noël 1995 avec sa première moto thermique. « Mais c’est aussi dans les gênes. Mon grand-père maternel et mon papa sont eux-mêmes des grands passionnés et collectionneurs. Une passion qui ne cessera jamais de me poursuivre c’est certain, » assure le fan de cabriolets français rares comme la Citroën traction cab, la DS cab, ou la Peugeot 203 cab. Il vibre aussi aux sons des allemandes comme les iconiques Porsche 911 et 356 ou la très stylée Mercedes SL. Son rêve auto ultime : l’élégante BMW 507. Les années 50 dans toute leur splendeur ! Baptiste Beaugrand est devenu grand connaisseur de voitures anciennes. Il est d’ailleurs également consultant dans le domaine des ventes aux enchères de véhicules de collection au Touquet Paris Plage avec Me Denis Herbette, le commissaire-priseur. 

La rareté de ce genre d’automobiles est pour lui un défi du quotidien quand il s’agit de les débusquer, les analyser et les décrire au plus près de leurs critères et qualités. « Il ne suffit pas d’être passionné, il faut aussi être très professionnel et à l’écoute dans une relation très personnalisée. C’est du sur mesure pour chaque personne. Il faut être très compétent sur la technique et la mécanique automobile. En tant que connaisseur, je sais vite briser la glace avec les détenteurs de ces véhicules, quel que soit leur milieu. Qu’ils soient propriétaires d’une Lamborghini à plusieurs millions d’euros ou d’une Citroën BX à 500 euros, » souligne Baptiste Beaugrand, fondateur de Car Entraid et de la Traversée d’Amiens. 

La Traversée d’Amiens en ligne de mire

Afin de faire vivre au plus grand nombre sa passion des belles mécaniques, Baptiste Beaugrand organise de nombreux rendez-vous dans sa ville. Et notamment la prochaine Traversée d’Amiens, la septième édition, avec le Gavap Auto, la Gavap Moto, Chromes et Calandres et Car Entr’Aid. « Il s’agit d’un parcours dans Amiens afin de faire découvrir ou redécouvrir la cathédrale ainsi que les principaux bâtiments et monuments du patrimoine amiénois. Ce circuit comporte peu de kilomètres, alors chacun peut venir avec sa voiture la plus ancienne, d’avant 1980, » invite celui qui a créé Car Ent’Aid en 2011 au cours de sa deuxième année d’IUT dans le cadre d’un projet d’étude.

L’association a perduré car elle est au profit des enfants hospitalisés. Début septembre avait d’ailleurs lieu le dixième salon caritatif de Car Entr’Aid. Le prochain est déjà programmé pour les 26 et 27 mars 2022. Pour l’heure, Baptise Beaugrand prépare la reprise du portefeuille Allianz Levasseur-d’Hautefeuille en association avec Christophe d’Hautefeuille. Et forcément avec une spécialisation véhicules de collection et de prestige !

Texte : Kaltoume Dourouri
Photos : Olivier Leclercq
02 novembre 2021
Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Alain Jacques, quand on cherche, on le trouve
Kwes Kondi entre dans le crew
Jean-Claude Duval : énergie renouvelable
Sandra Moubarak, l’humanité au bout des doigts
Benjamin Wangermée, acteur nez

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation