Baie’attitude en transat à pédales !

C’est un peu un rêve de gosse : enfourcher un tricycle XXL et partir à l’aventure sur les petits chemins, au plus près de la nature. Ce rêve, Sébastien Bourdon le rend possible au cœur de l’un des plus beaux coins du monde : la baie de Somme. Avec Randotrike, vous allez en prendre plein les yeux dans un siège aussi confortable qu’un transat… la nature, l’air iodé et quelques coups de pédales en plus !
Par Claire Decraene
0684221__Reportage-Fat-Trike-Icéô-Magazine©-Teddy-Henin-min

« Avec un Fattrike, vous économisez 30% de l’énergie dépensée sur un vélo classique juste pour garder l’équilibre ! » annonce Sébastien pendant son brief. « Et ici, c’est cool Raoul, on se ne crispe pas, on profite des paysages et on se fait plaisir ! » Voilà qui me motive, alors que nous partons pour trois heures de balade au départ de Saint-Firmin-les-Crotoy vers la baie de Somme et Le Crotoy. Dès les premiers coups de pédales, les sensations sont surprenantes.

Confortablement installée dans mon siège, avec le dossier comme point d’appui, je n’ai pas besoin de me courber et de forcer comme une dératée pour avancer, c’est magique ! Non seulement le Fattrike est hyper confortable, mais ce gros tricycle de 23 kg, avec 7 vitesses, est extrêmement agile et maniable. Pendant les deux premiers kilomètres vers le parking de la Maye et la Réserve naturelle, Sébastien raconte sa découverte avec cet engin complètement en phase avec le slow tourisme : « Le Fattrike vient des USA. Je l’ai découvert sur un salon en Allemagne, alors que nous cherchions un moyen de locomotion plus confortable et sécurisant que le vélo pour nos grands périples en famille, comme la Vélodyssée. Un jour en nous baladant ici en baie de Somme, des copains m’ont fait une blague et ont programmé une visite pour des Belges qui voulaient essayer ! C’est comme ça que Randotrike est né, il y a un an. » C’est le seul prestataire de ce type en Europe.

Au plus près de la nature

Réactif, instinctif, près du sol, le Fattrike offre des sensations inédites : on se sent bien plus proches de la nature que sur un vélo, la sécurité en plus. Sur la route, les grosses roues filent et nous voilà déjà en baie… Le chuintement feutré des pneus sur le sable, les odeurs brutes de la mer, le craquement des coquillages, ce panorama unique, et cette impression d’être seuls au monde : c’est l’extase. Sébastien est un gars du coin, qui connaît la baie de Somme comme sa poche et veut avant tout la faire connaître et la préserver : « les Fattrikes n’émettent aucune émission de Co2, ni pollution sonore ! Nous roulons sur des chemins balisés, des pistes cyclables et sur les plages autorisées. Nous n’allons pas dans les dunes et dans la mollière afin de ne pas écraser les herbes halophiles. Tu sais ce que c’est ? Viens, je vais te faire goûter ! »

Et hop, un petit crochet et un coucou aux ramasseurs de coques (c’est marée basse évidemment), et nous voilà croquant dans les salicornes et oreilles de cochon aux goûts sauvages et iodés, qui vivent en milieu salin. Délicieux ! La mer en bouche, on repart, en écoutant Sébastien nous parler de la Route Blanche, l’ancienne D142 qu’il parcourait en bus pour aller à l’école avant qu’elle devienne une Vélomaritime, mais aussi des raisons qui ont fait naître la myticulture en baie de Somme (vous lui demanderez) ou encore de cette satanée spartine anglaise, qui contribue à l’ensablement de la baie. Où que le regard se pose, Sébastien a une réponse, mais parfois c’est le silence qui s’impose… quand on pédale « dans le grand rien de la baie de Somme, ce désert extraordinaire qui fait résonner l’âme des promeneurs. Certaines personnes se mettent à pleurer parfois », témoigne notre guide.

Des dizaines d’histoires en 3 coups de pédales

Voilà Le Crotoy, et la silhouette reconnaissable entre toutes de l’Hôtel Les Tourelles. C’est ici qu’une pause est bienvenue, pour observer le panorama unique et cette vue imprenable sur la baie, goûter le fameux gâteau battu picard et savourer un jus de pommes fermier. Et toujours, Sébastien sait raconter. Le sauvetage de cet hôtel, exemplaire dans sa démarche écotouristique, par 5 amis belges en 1994 ; la présence juste à côté, autrefois, de l’hôtel particulier de Pierre Guerlain, le parfumeur de l’impératrice Eugénie qui contribua à faire connaître Le Crotoy du tout Paris mondain. Avant de repartir, Sébastien vous conseillera d’ailleurs une petite balade à Brighton, mais aussi à Cayeux et Le Hourdel, d’autres sites incontournables de la baie de Somme qu’il peut vous emmener découvrir.

De la dernière partie de notre balade, je vous laisserai la surprise. Quelques indices ? Port de pêche, promenade Manessier, huttes de chasse et la rencontre inoubliable avec la faune de la baie. « Tu vois, j’ai parcouru les 1 800 kilomètres de Compostelle et je n’ai pas trouvé de plus beaux et diversifiés paysages qu’ici », continue SébastienÊtre survolés par une spatule blanche, rouler doucement entre les canards paresseux, observer la robe d’un cheval Henson et la jolie frange d’une vache Highland paissant les pieds dans l’eau… Il nous aura juste manqué le bout de nez d’un phoque malicieux. Partie remise car la baie de Somme est un territoire plein de surprises, dont les secrets se dévoilent à qui veut bien prendre le temps de les découvrir…  


Baie de Somme Picardie Maritime,
Le 55e Parc Naturel Régional de France


De grands espaces, une nature préservée, des stations balnéaires historiques charmeuses, un patrimoine remarquable :  ce territoire que nous avons vu durant cette balade, la baie de Somme et la Picardie maritime, vient de décrocher cet été le prestigieux label « Parc naturel régional ». C’est le 55e de France*, et le 5e de la région Hauts-de-France. Ce label distingue le caractère remarquable d’un ensemble cohérent, qui réunit 3 vallées (la basse vallée de l’Authie, la vallée de la Maye et la vallée de la basse-Somme) et le joyau naturel qu’est l’estuaire de la baie de Somme. Toute la diversité de milieux naturels des littoraux européens est en effet concentrée ici : falaises, galets, estuaires et de grandes plages de sable, sur un tout petit périmètre de 70 km ! La baie de Somme est classée parmi les plus belles baies du monde et elle fait partie des Grands Sites de France. Un palmarès qui laisse… bouche bée !

Pour en savoir +

www.baiedesomme3vallees.fr
Et pour trouver plein d’idées de balades et de sorties originales, rdv sur www.somme-tourisme.com


*Le territoire français compte 56 Parcs naturels régionaux : www.parcs-naturels-regionaux.fr  

Texte : Claire Decraene
Photos : Teddy Hénin
02 novembre 2020
Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Les escapes games entrent au Box Office
Bénie soit la Bible des Estaminets !
Le chemin de fer de la Baie de Somme : un train pas comme les autres
Se balader de haut en large des terrils
Lens-Liévin, retrouvez l’essentiel !

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation