A la Ressourcerie de Liévin, Récup’tri mène une « s’insère » initiative

On trouve de tout à la nouvelle Ressourcerie de Liévin, du meuble cérusé au matériel hi-fi. Mais ce qu’il y a de plus précieux ne se voit pas forcément : elle trie, retape et vous conseille avec passion dans le cadre d’une réinsertion professionnelle.
Ressourcerie-Call-25-Largeur-max.-640-Hauteur-max.-480

« On dirait une boutique » 

« Ça passe tout juste dans le coffre ! » Christine est ravie. Pour 15 €, la voilà propriétaire d’une magnifique table basse. Dolorès et Aurélien enchaînent. Ces jeunes venus de Fouquières-lès-Lens ont flashé sur un présentoir à macarons. Facture ? 3 €. « Ce n’est pas le prix qui nous a convaincus mais la rareté du produit. » Ici, tous les clients l’affirment : c’est moins cher que sur n’importe quelle plateforme d’achat-revente du Net. Et toujours dans un état impeccable. Mais où sommes-nous d’ailleurs ? « Dans un lieu que l’on veut le plus chaleureux possible », résume Stéphanie Pignier, dynamique directrice de l’association Récup’Tri qui vient d’inaugurer la seconde Ressourcerie à Liévin1. Financés et soutenus par la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin (CALL), les lieux attirent des centaines de personnes estomaquées par l’agencement. « On dirait une boutique », soulignent, admiratifs, Françoise et Paul. Ils repartiront avec un guéridon poids-plume tandis que Gilles et Bérangère viennent de jeter leur dévolu sur un baby-foot d’une grande stabilité. 

Et ça répare pour un tour ! 

Et pour cause, Maxime y a passé quelques heures. Maxime est un colosse de 31 ans. Après avoir enchaîné des missions d’intérim durant la moitié de sa vie, il a eu envie de revenir à ses premières amours : le bois. Recup’Tri a exaucé son vœu. « Je suis enfin dans mon élément, dit-il tout en jouant avec l’assise escamotable d’une table d’écolier. J’ai un CAP d’ébénisterie mais là je suis devant quelque chose que je n’avais jamais vu. » En CDDI2 depuis janvier, Maxime peut rester ici jusqu’à deux ans. C’est le deal. « Ensuite, il volera de ses propres ailes, aidé par une solide expérience de terrain », précise S. Pignier. Il en est ainsi des quinze salariés. Et le fameux pupitre d’écolier risque de se retrouver ensuite dans les mains de Sandra pour un relooking. Véritable magicienne, la jeune femme vient de recouvrir d’une résille en osier l’unique tiroir défaillant. « J’adore les arts plastiques, le bricolage, redonner vie à des objets. Ça me détend. »  

Recycles vertueux 

La quiétude, voilà qui fait du bien à Rémi. Après un parcours de vie délicat, ce chaudronnier-soudeur amateur rejoint les rangs de Récup’Tri au printemps. « J’ai crevé ce matin. Un comble pour un réparateur de vélo… » Car Rémi rénove des cycles. Des dizaines de cycles que les clients s’arrachent. « C’est bien simple, ils partent plus vite que je les retape. Mais de vous à moi, c’est tellement valorisant. » Nous y voilà. Avec sa Ressourcerie, Récup’Tri c’est d’abord une formidable aventure humaine. « Nous sommes un tremplin, pas une béquille », reprend la directrice. Et pourtant, les trajectoires sont parfois chaotiques. Ils auraient toutes les raisons de baisser les bras. Comme Amandine qui a dû braver sa timidité et qui se voit déjà vendeuse dans une enseigne de sport. Et Aurélien qui, après une erreur d’aiguillage en BTS assurance et plusieurs jobs alimentaires, se trouve des appétences pour la vente. Aurélien a des ailes tatouées sur les avant-bras. C’est un signe.  

La Ressourcerie, attenante à la nouvelle déchèterie : rue Rudolph Diesel – 62 800 Liévin. Ouvert du mardi au samedi, de 10 h à 17 h – https://recuptri.fr/ Pour aller + loin : https://mesdechets.agglo-lenslievin.fr  

TEAM2 BOUCLE LA BOUCLE

L’économie circulaire est un chantier infini. Celui de TEAM21 se concentre sur les métaux stratégiques et terres rares, les organiques (plastiques, textiles, biomasses) et les minéraux (sédiments, déblais, ballast ferroviaire…). Pôle de compétitivité dédié à l’innovation au service de l’économie circulaire et du recyclage, TEAM2, installé à Lens, à côté de la Louvre-Lens Vallée, joue aussi le rôle de courroie de transmission via le Club des équipementiers français du recyclage. Avec ses 22 partenaires, il phosphore sur des domaines aussi cruciaux que le tri optique digital et les nouvelles technologies de broyage. Objectif n °1 ? Zéro déchet. Enjeu n°1 ? Gagner en indépendance. « Se pose alors la question des changements de conscience comme faire passer l’usage avant la propriété », souligne Carole Magniez à la tête de TEAM2. Pour y parvenir, TEAM2 entend créer des passerelles entre des secteurs d’activités jusque-là étanches. Comme récupérer des matériaux issus du ferroviaire pour alimenter les besoins du bâtiment. C’est tout le sens du projet Lille La DÉlivrance. 

TEAM2 (Pôle de compétitivité Technologies de l’Environnement Appliquées aux Matières et aux Matériaux), 84 bis, rue Paul Bert – 62 300 Lens – www.team2.fr  

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Spiruline de Marc, secrets de vie de l’algue bleue
Bistrot de Pays, ce petit parfum d’antan
Aux Reines des Prés, le bien-être, c’est sacré
L’automne en Val de Somme, ça détonne
Espaces naturels sensibles, une biodiversité préservée

Vous aimez cet article

Inscrivez-vous à la newsletter iCéÔ magazine et retrouvez chaque semaine nos idées de sortie en région.

Votre magazine iCéÔ sur mesure avec une sélection d'articles en fonction de vos goûts et de votre localisation